Borée

Dans la mythologie grecque, Borée était le Dieu des Vents du nord, fils d'un Titan et de l'Aurore (Éos). Il rencontra la déesse Orithie, la lune d'argent, s'enroula autour de ses membres et s'unit à elle, ce qui rendit le vent du Nord fécondant. On retrouve également le nom de Borée dans la mythologie hébraïque et égyptienne, personnage avec des serpents en guise de pieds et habitant une caverne sur le mont Haemos.

 

Plus près de chez nous, le nom de Borée vient du gaulois bor devenu boreta qui signifie « vase des Fossés des Bois ». Située aux limites de la Haute-Loire, la commune de Borée a changé plusieurs fois de nom. Elle est entourée d'un patrimoine naturel très riche et offre des paysages magnifiques. Elle possède de plus plusieurs particularités.

La première est la façade atypique de son église, composée de différents types de pierres: tuf jaune, granite, trachyte et scorie rouge. Toutes ces pierres proviennent de différents volcans de la région. Il en est de même pour le toit, en phonolite. Ce mélange de pierres donne à l'église un aspect coloré et donc très vivant. L'autre spécificité de l'église de Borée est sa vierge noire placée au dessus de l'autel principal. La vierge noire est souvent représentée avec une couronne et a tenu place importante dans la spiritualité chrétienne. Elle fut même la protectrice des chevaliers du temple et des chevaliers teutoniques. Ce type de statue constituait un objet de pèlerinage ayant un grand pouvoir de guérison et de fertilité.


Situé sur le coteau qui lui fait face, la deuxième particularité du village, le Chier de Borée, est une véritable curiosité. Il s'agit d'un calendrier monumental. Composé de 64 pierres disposées de manière bien précise ( le mot « chier » signifie tas de pierre en patois local ), il s'étend sur un cercle de 79,20 mètres de diamètre entouré d'un muret de pierres.

Chaque pierre du calendrier a un nom et une signification. Celle du centre est la pierre du sanglier blanc. On retrouve aussi la pierre de création, la pierre de réception, La pierre de l'enthousiasme, la pierre de la croissance, la pierre de la mesure,... Neuf thématiques composent le Chier de Borée: la mémoire - la réflexion et les philosophes - les secrets et les désirs - les voyageurs et les pèlerins, les astronomes et les cartographes - les géomètres - les délices et les contemplations - les écritures - les solidarités - les poésies et les mythologies. Sur une grande partie des pierres on retrouve des inscriptions (en latin et en patois local), des signes et des images gravés. Ces pierres sont numérotées, et l'on peut voir des bandes en dessous des numéros.

Oeuvre d'art à part entière, le Chier de Borée joue aussi un rôle pédagogique, en racontant l'histoire culturelle du haut pays des Boutières. Ses objectifs? La connaissance, la transmission d'un savoir, d'une identité, la tenue de fêtes. Ce monument ne manquera pas d'émerveiller les visiteurs, de par sa taille et sa dimension mystique.

http://www.mairie-de-boree.fr/

Office de Tourisme des Pays des Sources de la Loire