LE MEZENC

L'Alliance de l'Ardèche et la Haute-Loire sur un coussin de phonolithe
Le Mont Mézenc marque la frontière entre l'Ardèche et la Haute-Loire. Troisème sommet du massif central, cet ancien volcan est aussi le plus haut de tous les monts, communément appelés sucs de l'espace Mézenc Gerbier. Il est également le plus haut sommet des Cévennes du Nord. Comme un lion couché, ses deux bosses culminent à 1744 et 1754 m.

Les sucs sont d'anciens volcans dont la lave très épaisse, qu'ils libérèrent a refroidi sans avoir le temps de s'écouler. En cristallisant, elle s'est transformée en roche appelée phonolithe et utilisée pour les toits de lauzes.
Le Mézenc est accessible côté Ardèche par la croix de Boutières, commune de Borée ou côté Haute-Loire par la croix de Pécata à 2,5 kms des Estables.

D'anciens prisonniers de guerre dressèrent une croix de bois au sommet du Mézenc en 1945. Elle fut brisée par le vent et remplacée par une croix de fer, matériau plus résistant à la Burle.

Le Mézenc est une montagne facile à gravir. De son sommet, vous pourrez admirer la chaîne des Alpes et les plombs du cantal.

L'association Mézenc pulsions vous propose de partir pour une randonnée découverte des marmottes au cirque des Boutières à la belle saison. Tél. 04 71 08 30 31.
Office de Tourisme des Pays des Sources de la Loire